Pour votre information nous utilisons des cookies nécessaires au fonctionnement de notre site+

Workspace future : appel à démonstrateurs ! / Publié le

Prescrire des espaces de travail au goût du jour mais également respectueux des ressources, c’est la proposition du projet Workspace Future. Son pari : installer une meilleure gestion, tirer une performance optimale de ses produits et équipements grâce à l’économie circulaire et éviter la fin prématurée des équipements et matériaux du second œuvre.

Le faire sans surcoût, voilà le pari que relèvent l’IFPEB, les industriels CLESTRA, INTERFACE, SIGNIFY (Philips) et les maîtres d’œuvres WATT NETWORK et GENIE DES LIEUX avec l’ADEME.

Proposition est faite d’expérimenter aux maîtres d’ouvrage, propriétaires ou entreprises utilisatrices qui prescrivent leurs espaces de travail. Les quatre premiers projets bénéficieront d’un accompagnement sur les prescriptions.

Les projets retenus et maîtres d’ouvrages intéressés sont appelés à s’inscrire à la séance d’information du 16 septembre prochain au CSTB Paris, de 14h30 à 17h30.

Tester une variante

Nous vous proposons en complément d’une prescription habituelle de tester une variante qui :

  • Initie l’aménagement d’espace avec des matériaux et matériels neufs et issus de l’économie circulaire,
  • Maintient le second œuvre en conditions opérationnelles en utilisant toutes les ressources d’éco-conception des produits (maintenance soignée),
  • Prépare la fin de vie des produits en économie circulaire.

Plus cher ? Pas forcément.

Nous avons testé : nous visons de travailler sans surcoûts mais avec une diminution significative et mesurée des impacts environnementaux (jusqu’à la division par 4 des émissions de Gaz à effet de serre.)

Avec un accompagnement pour les 4 premiers projets

L’IFPEB, sous contrat ADEME, vous accompagne sans frais dans la transmission des éléments de cahier des charges à votre maître d’œuvre dans le cadre de vos CCTP.

Contact pour participer : Jérémy ANTUNES – Email : jeremy.antunes@ifpeb.fr

Idéalement :

  • Projet porté par des propriétaires-utilisateurs, propriétaires connaissant les futurs locataires, Facility Manager, locataires ou utilisateurs,
  • Projet neuf ou en rénovation majeure en conception (idéalement avant la phase d’appels d’offre) ou les sites existants en exploitation,
  • Travailler sur un ou plusieurs des postes suivants : éclairage, revêtements de sol souple textiles et cloisons amovibles.

Les points approfondis par les démonstrateurs seront les suivants :

  • Calage des cahiers des clauses techniques et particulières afin de garantir la performance circulaire des produits,
  • Etude des offres en retours et analyses des chiffrages de l’offre circulaire lors de la phase d’appels d’offre,
  • Si l’offre circulaire est retenue pour un ou plusieurs lots, sa mise en place sera étudiée
  • La continuation des études environnementales et circulaires afin de conforter les résultats d’impact carbone en particulier et relativement à l’indicateur transport.

Workspace Future : pour en savoir plus

L’économie circulaire est souvent envisagée sous l’angle de la valorisation des déchets de chantier, le réemploi et les opérations de déconstruction. Or, si les volumes du gros œuvre sont considérables (30 millions de tonnes de déchets par an[1]), les travaux de réaménagement du second œuvre ne doivent pas être négligées (10 millions) car plus fréquents, notamment dans la « rotation » des locataires ou les évolutions des espaces de travail.

Le projet Workspace Future propose un ensemble de solutions pouvant « boucler la boucle ». Il repose également sur le simple constat suivant : les industriels, concepteurs de produits sont les mieux placés pour les opérer de façon optimale tout au long de leur cycle de vie. Ceux qui participent à Workspace Future ont axé leurs réflexions sur :

  • L’éco-conception de leur produit,
  • La proposition de nouveaux services et modèles économiques performanciels,
  • L’entretien ou le remanufacturing de leur produit,
  • La maintenance et l’opération des produits durant la vie en œuvre des espaces de bureaux,
  • La récupération des produits en fin de vie et l’assurance de faire boucler la matière.

Bénéfices du concept :

  • Des économies à long terme

Nous avons constaté que l’offre circulaire pour ces produits peut être opérée à coût équivalent par rapport à une offre linéaire traditionnelle.

  • Une prestation totale de l’aménagement à la fin de vie des produits

Les industriels proposent une offre complète permettant d’optimiser leurs produits et de maximiser leurs durées de vie.

  • Une maintenance plus efficiente

La mise en place sur site (où hors site) d’un stock temporaire de cloisons et/ou revêtement de sol textile permet une intervention plus rapide et plus agile.

Le remanufacturing sur site effectué également d’éviter le retour en usine et d’opérer les modifications sur site pour plus de rapidité.

  • Un design modulaire pour réinventer ses espaces

Chaque produit permet un désassemblage aisé pour une modification de vos aménagements plus simple et permettant de conserver les produits, limitant la production de déchets.

  • Une gestion de la fin de vie adaptée

Les différents industriels proposent la dépose soignée de leurs produits et la gestion de leur fin de vie en privilégiant le réemploi ou le recyclage.

  • Une offre éco-responsable et performante
  • Carbone et circularité :

Nos premières études sur l’offre Workspace future ont démontré de meilleures performances au niveau du Carbone et également sur les taux de réutilisation, réemploi ou recyclage.

  • Cohérence avec les certifications :

Pour chaque label ou certification (HQE, BREEAM, WELL, Osmoz), l’offre peut contribuer à répondre à certaines exigences et ne rentre pas en conflit avec des prérequis à l’obtention des certifications ou d’un certain niveau de performance.

Aujourd’hui, le concept souhaite devenir une réalité et recherche des démonstrateurs.

 

[1] http://www.dechets-chantier.ffbatiment.fr/res/dechets_chantier/PDF/Dechets_QR_231014_V5protege.pdf

Catégories

Où nous trouver :

Téléphone : +33 1 46 47 64 30
Mail : ifpeb@ifpeb.fr

Suivez-nous sur :